Vidéo Vaccination obligatoire : comment Emmanuel Macron a changé de discours

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Le 4 décembre 2020, il déclarait sur Brut qu'il était opposé à la vaccination obligatoire. Voilà comment la position d'Emmanuel Macron a évolué.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Le 4 décembre 2020, il déclarait sur Brut qu'il était opposé à la vaccination obligatoire. Voilà comment la position d'Emmanuel Macron a évolué.

"Je ne crois pas à la vaccination obligatoire pour ce vaccin. Je crois beaucoup plus au travail de conviction par la transparence qu'à l'obligation." Voilà ce qu'affirmait Emmanuel Macron le 4 décembre 2020 lors de son interview chez Brut. En 7 mois, Emmanuel Macron a changé de position. Opposé à la vaccination obligatoire, il l'impose désormais aux soignants et l'envisage pour l'ensemble de la population. Encore très récemment, le président de la République affirmait que sa volonté était davantage de convaincre que de contraindre. "Mon souhait, c'est de convaincre tout le monde que c'est par le vaccin que nous pourrons nous en sortir. Il faut qu'il y ait entre 70 et 80 % qui soient vaccinées ou qui aient les anticorps pour que le virus s'arrête de circuler au sein du pays", a-t-il déclaré.

De la pédagogie à l'obligation

Aujourd'hui, face à la propagation de variant Delta, le chef de l'État change de discours. "Dans un premier temps, pour les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, des cliniques, des maisons de retraite, des établissements de personne en situation de handicap, pour tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes âgées ou fragiles, y compris à domicile, la vaccination sera rendue obligatoire sans attendre", a-t-il annoncé ce lundi 12 juillet n'excluant pas la vaccination obligatoire pour tous les Français : "En fonction de l'évolution de la situation, nous devrons sans doute nous poser la question de la vaccination obligatoire pour tous les Français mais je fais le choix de la confiance et j'appelle solennellement tous nos concitoyens non vaccinés à aller se faire vacciner dès aujourd'hui au plus vite."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.