Vidéo AstraZeneca : "C'est normal de douter face à des vaccins qu'on connaît peu", reconnaît Aurore Bergé

Publié
Article rédigé par
Radio France

"À partir du moment où ce vaccin est disponible, c'est qu'il est efficace", assure toutefois la députée La République en marche des Yvelines.

"C'est normal de douter face à des vaccins qu'on connaît peu aujourd'hui donc je peux comprendre l'appréhension initiale d'un certain nombre de Français", déclare Aurore Bergé, députée La République en marche (LREM) des Yvelines samedi 10 avril sur franceinfo, au sujet du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19.

>> Covid-19 : retrouvez les dernières informations dans notre direct

"Je crois qu'on a eu raison aussi, à partir du moment où il y a eu des doutes, de tout de suite dire : on ne prend pas de risques et donc on arrête, assure la députée. Donc on a eu ce retrait pendant 48 heures qui a été critiqué par certains, mais je crois que c'était la bonne réponse pour dire : face à des doutes qui s'expriment, on ne prend aucun risque avec la santé des Français."

"À partir du moment où ce vaccin a été réintroduit (...) évidemment, il est efficace et il est sous autorité scientifique, sous autorité médicale."

Aurore Bergé

à franceinfo

Prend-on un risque quand on mélange les vaccins ? Une injection d'un vaccin pour la première dose et celle d'un autre pour la deuxième ? "À chaque fois qu'il y a eu le moindre doute, il a été pris extrêmement au sérieux, assure Aurore Bergé. Si on le fait, c'est qu'il n'y a aucun risque pour la santé des Français. Le jour où je pourrai me faire vacciner, je n'ai pas d'appréhension à l'idée d'avoir deux doses de deux types de vaccins différents parce que je sais que c'est contrôlé par l'autorité de santé."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.