Variant Delta : entre l'obligation de vaccination et son incitation

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Variant Delta : entre l'obligation de vaccination et son incitation
FRANCE 2
Article rédigé par
M-P.Cassignard, K.Adda-Rezig, T.Cuny, H.Strobel, S.Dauba, France 3 Régions, F.Fontaine - France 2
France Télévisions

La vaccination contre le Covid-19 est-elle en passe de devenir obligatoire pour tous, comme le préconise l'Académie de médecine ? Elle considère que l'incitation a atteint ses limites. Les Français sont-ils prêts ?

Dans le centre de vaccination de Béziers (Hérault), il y avait beaucoup de monde au matin du dimanche 11 juillet. Des convaincus, mais pas seulement. D'aucuns le font surtout pour devancer certaines restrictions. "Au départ, je n'étais pas pour la vaccination, et au vu de ce qu'il se passe actuellement, je me suis dit qu'il fallait qu'on se vaccine rapidement si on veut se sentir un peu plus libre, et aussi pour nos prochaines vacances", devise une mère de famille.

Attention aux poussées de complotisme

Le lundi 12 juillet, Emmanuel Macron fera une allocution dédiée. Certains appréhendent l'obligation vaccinale, et sur la question, les avis sont partagés. "Je pense que c'est très bien, pour éviter une nouvelle vague à la rentrée en septembre", juge une passante. "Il faut jouer le jeu de la vaccination, mais il faut aussi laisser le choix aux gens qui ne veulent pas se faire vacciner", pense une autre. Pour une vaccination obligatoire, il faudrait une loi. Et aussi pouvoir jauger le bénéfice à long terme du vaccin. "La population française ne l'accepterait pas. On le voit en Chine, les méthodes utilisées sont un peu contestables, ils ont décidé de vacciner quasiment tout le monde, mais (...) on risque de développer des formes de résistance et de complotisme" devise Serge Slama, professeur de droit public à l'Université Grenoble-Alpes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.