Variant Delta : Jean Castex annonce un "plan d'action sur sept jours" dans les Landes

Dans ce département où le variant Delta du Sars-CoV-2 représente 70% des nouveaux cas de Covid-19, la livraison de vaccins passera "de 40 000 à 60 000 doses au cours des sept jours à venir", a déclaré le Premier ministre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre Jean Castex, accompagné du ministre de la Santé Olivier Véran, en déplacement le 24 juin 2021 dans les Landes. (GAIZKA IROZ / AFP)

Les indicateurs hospitaliers continuent d'être dans le vert, mais les autorités sanitaires n'entendent pas crier victoire trop tôt. Le Premier ministre, Jean Castex, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, étaient en déplacement, jeudi 24 juin, dans les Landes où le variant Delta du coronavirus représente "70% des cas positifs détectés" de Covid-19, avait déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Pour endiguer la propagation de ce variant, Jean Castex a annoncé "un plan d'action sur sept jours", qui s'étalera jusqu'au 1er juillet et qui reposera sur un renforcement du dépistage et de la vaccination.

>> Covid-19 : les dernières informations dans notre Direct

Le Premier ministre a annoncé que la livraison de doses de vaccins dans les Landes allait "passer de 40 000 à 60 000 doses au cours des sept jours à venir". Le chef du gouvernement a encouragé très fortement les Landais, et plus généralement les Français, à se faire vacciner massivement pour éviter de développer une forme grave du Covid-19. "Le vaccin est une planche de salut indispensable", a-t-il assuré. "Depuis deux ou trois jours, on vaccine 200 000 à 300 000 premières doses par jour, c'est trop peu", a regretté le Premier ministre. "Ayez peur du virus, n'ayez surtout pas peur du vaccin", a-t-il insisté.

Sur le volet des tests, 14 000 tests devront être réalisés dans les Landes d'ici le 1er juillet. Pour ce faire, "on a débloqué 6 500 tests salivaires pour les écoles et 10 000 autotests", a expliqué Jean Castex.

Jean Castex n'exclut pas de "différer" localement le prochain allégement des mesures sanitaires

A l'issue de cette période, le gouvernement décidera de valider ou non l'allègement des mesures sanitaires, dont l'abaissement des jauges, prévu dans le cadre de la dernière étape du déconfinement. "Si les circonstances locales le justifient, nous pourrions différer la levée de ces mesures d'allègement pour assurer une meilleure protection de nos concitoyen", a prévenu le chef du gouvernement. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.