Vaccins contre le Covid-19 : le gouvernement maintient le délai entre deux doses

Le gouvernement a annoncé qu’il renonçait à allonger jusqu’à 42 jours le délai entre deux injections de vaccin contre le Covid-19. En Israël, les autorités ont observé que les plus de 60 ans ayant reçu la première dose de Pfizer bénéficiant seulement d’une protection de 33%.

FRANCE 2

La question était au cœur de la réflexion du gouvernement depuis plusieurs jours : quand injecter la deuxième dose de vaccin contre le Covid-19 ? Même les scientifiques sont divisés sur le sujet. D’un côté, selon recommandations de Pfizer, il faut respecter le délai de 21 à 28 jours entre les deux injections. De l’autre, la Haute autorité de santé et l’Agence du médicament proposaient de repousser la deuxième à 42 jours, afin de vacciner 700 000 personnes de plus en un mois.

Une efficacité de 33% chez les plus de 60 ans

Mardi 26 janvier, Olivier Véran, a tranché : "Je maintiens, sur la base des informations dont je dispose, le délai entre deux injections de 21 à 28 jours." Le ministre de la Santé s’appuie notamment sur les niveaux de protection observés. Selon les données de Pfizer, après la première dose, dans l’ensemble de la population, l’efficacité du vaccin anti-Covid est de 50%, mais des chiffres récents, publiés par Israël, ont changé la donne. Ces derniers portent spécifiquement sur les plus de 60 ans. Dans cette partie de la population, l’efficacité ne serait plus que de 33%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vaccins contre le Covid-19 : le gouvernement maintient le délai de 21 à 28 jours entre deux injections
Vaccins contre le Covid-19 : le gouvernement maintient le délai de 21 à 28 jours entre deux injections (FRANCE 2)