Vaccination obligatoire des soignants : un Ehpad du Jura menacé de fermeture

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Vaccination obligatoire des soignants : un Ehpad du Jura menacé de fermeture
FRANCE 2
Article rédigé par
Q. Cadurel, H. Perret, P. Gomez - France 2
France Télévisions

Dans le Jura, un Ehpad de la commune de Bois-d’Amont risque de devoir fermer, car le nombre de soignants vaccinés dans l’établissement n’est pas suffisant. Le 15 septembre, la vaccination deviendra obligatoire pour les professionnels de santé en France.

À quelques jours de l’échéance de vaccination obligatoire pour les soignants, le 15 septembre, dans le Jura, seuls quatre des neuf professionnels d’un Ehpad du Bois-d’Amont ont au moins reçu ou prévoient de recevoir une première dose de vaccin. Si ce chiffre n’augmente pas, l’établissement pourrait fermer ses portes, faute d’effectifs. Une situation qui aurait des conséquences sur le personnel de l’Ehpad, mais aussi sur ses 18 résidents. "Ça m’inquiète pour les résidents, s’ils sont dispatchés ailleurs, je ne sais pas comment ils le vivraient", explique Stéphanie Tremerel, coordinatrice de l’établissement.

Un dilemme difficile

Le directeur du syndicat mixte d’accompagnement des aînés du Haut-Jura regrette d’en arriver à une telle situation, mais il doit faire respecter la loi. Le dilemme est difficile en termes de ressources humaines. "Notre personnel, même une fois vacciné, si ça se fait sous la contrainte et sur le mode conflictuel, ça aura des conséquences au-delà du mois d’octobre", affirme Frédéric David. La direction espère désormais trouver une solution rapidement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.