Vaccination contre le covid-19 : les professionnels prioritaires de plus de 55 ans peuvent en bénéficier

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vaccination contre le covid-19 : les professionnels prioritaires de plus de 55 ans peuvent en bénéficier
France 3
Article rédigé par
P.-Y. Salique, France 3 Régions, Y. Saidani - France 3
France Télévisions

À compter du samedi 17 avril, certains corps de métiers, comme les policiers, les enseignants ou les gardiens de prison, jugés prioritaires, peuvent avoir droit à la vaccination, à condition d'avoir plus de 55 ans.

Au milieu des personnes âgées, dans les centres de vaccination, il ne sera plus rare de croiser des individus un peu plus jeunes. Professeurs des écoles, travailleurs du milieu de la petite enfance ou encore policiers, ces professions estimées prioritaires peuvent depuis samedi 17 avril demander à être vaccinées, à condition d'avoir plus de 55 ans. "Ce sera plus facile de reprendre le travail, on aura moins de soucis à se demander si on est en contact avec des gens qui l'ont eu", raconte une enseignante en passe de se voir inoculer une dose.

400 000 personnes concernées

De la part du corps enseignant, on accueille plutôt bien la nouvelle, même si certains estiment que c'est un peu tardif. "Globalement, si on avait pu être vaccinés plus tôt, ça nous aurait rassurés", pense un professeur interrogé par les équipes de France 3. Au total, ce sont plus de 400 000 personnes qui disposent dorénavant de créneaux dédiés. À l'avenir, la liste des métiers prioritaires pourrait s'allonger.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.