Vaccin Moderna déconseillé pour les moins de 30 ans : "Il n'y a pas de quoi s'inquiéter", estime le professeur Alain Fischer

"C'est une mesure de prudence tout à fait raisonnable", assure sur franceinfo le président du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Alain Fischer, président du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, le 8 octobre 2021. (DANIEL FOURAY / MAXPPP)

La Haute autorité de santé rappelle que "les deux vaccins à ARN que sont les vaccins développés par les sociétés Pfizer et Moderna sont extraordinairement efficaces", assure, lundi 8 novembre sur franceinfo, le professeur Alain Fischer, président du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale. La HAS a annoncé qu'elle déconseillait désormais les vaccinations contre le Covid-19 avec le vaccin de Moderna pour les moins de 30 ans, en raison d'un possible risque accru de myocardites chez les plus jeunes. 

"Il n'y a vraiment pas de quoi s'inquiéter, c'est une mesure de prudence tout à fait raisonnable face à deux vaccins globalement efficaces et sûrs", rappelle Alain Fischer.

Le vaccin Pfizer comme le vaccin Moderna "ont un rapport bénéfice/risque qui reste excellent. Reste qu'on a le choix, et dans l'état des connaissances, les cas de myocardite sont un peu moins fréquents avec le vaccin Pfizer chez les moins de 30 ans. Donc autant se mettre dans la situation la plus sûre. Pour les moins de 30 ans, c'est mieux de faire avec le Pfizer", explique Alain Fisher.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.