Vaccin contre le Covid-19 : des chercheurs français étudient un vaccin nasal

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Vaccin contre le Covid-19 : des chercheurs français étudient un vaccin nasal
FRANCE 2
Article rédigé par
F. Prabonnaud, C. Ditte, M. Ptak, R. Laurentin - France 2
France Télévisions

Les piqûres du vaccin contre le Covid-19 vont bientôt être concurrencées. Des chercheurs de l'Université de Tours (Indre-et-Loire) font le pari d'administrer le vaccin par spray nasal. Les premiers résultats sont encourageants.

Il sera peut-être bientôt possible de se faire vacciner contre le Covid-19 sans piqûre. Plusieurs chercheurs dans le monde essaient de remplacer l'aiguille. Parmi eux, une équipe française, à l'Université de Tours (Indre-et-Loire), vient de présenter des résultats encourageants d'un vaccin nasal chez l'animal. Celui-ci est administré par la principale porte d'entrée du virus : le nez. Et cela permet une immunité locale supplémentaire, au niveau de la muqueuse.

Pas avant 2023

"Un vaccin intra-nasal aura donc cette plus-value, je protège vis-à-vis des formes symptomatiques et je bloque le virus dès qu'il y a une infection", précise le Pr Isabelle Dimier-Poisson, responsable de l'équipe de recherche à Tours. Aujourd'hui, la quasi-totalité des vaccins sont des injections. Un seul peut être administré par le nez, celui contre la grippe. Pour remplacer le vaccin utilisé aujourd'hui contre le Covid-19, il faudrait que le spray nasal soit aussi efficace contre les formes graves. Il pourrait être utilisé comme rappel. Mais à ce jour, aucun vaccin nasal contre le Covid-19 n'a encore prouvé son efficacité chez l'homme. L'équipe de Tours espère une mise sur le marché en 2023. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.