Vaccin contre le Covid-19 : les seringues nouvelle génération peuvent-elles accélérer la campagne ?

La course à la vaccination se poursuit avec la naissance d'une nouvelle seringue, dite de troisième génération. Mais peut-elle vraiment accélérer la campagne en France ? Damien Mascret, médecin et journaliste, fait le point sur le plateau du journal de 13 Heures, mardi 23 février. 

France 2

Une nouvelle étape a peut-être été franchie dans la campagne vaccinale française. Une seringue, dite de troisième génération, vient de faire son apparition. Reste à savoir quels avantages on peut en tirer. "Une seringue, en principe, c’est assez simple : vous avez le piston, vous avez l'embout, et vous avez l’aiguille", explique le médecin et journaliste pour France Télévisions Damien Mascret, sur le plateau de France 2, mardi 23 février. "Dans des seringues améliorées, (...) vous supprimez l'embout et vous avez l’aiguille qui est sertie. Ce qui veut dire que quand le piston pousse, il n’y a quasiment pas de perte, pas d’espace mort", ajoute-t-il. 

7,5 doses par flacon

Avec ces nouvelles seringues, il serait potentiellement possible de prélever une septième dose des flacons de vaccin Pfizer. "Un flacon, ça contient 0,45 ml de produit. Si on le dilue dans 1,8 ml, vous obtenez dans chaque flacon 2,25 ml", détaille Damien Mascret. Pour une dose de vaccin, il faut prélever 0,3 ml. En théorie, un flacon contient 7,5 doses de vaccin. Cependant, en pratique, ce produit, huileux, a tendance à rester sur les parois. Ainsi, extraire une sixième dose peut s'avérer compliqué. En prélever une septième relèverait presque de l'utopie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une personne en train de recevoir le vaccin contre le Covid-19. Photo d\'illustration.
Une personne en train de recevoir le vaccin contre le Covid-19. Photo d'illustration. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)