Vaccin contre le Covid-19 : en France ou dans le monde, de fortes inégalités d’accès subsistent

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Vaccin contre le Covid-19 : en France ou dans le monde, de fortes inégalités d’accès subsistent
franceinfo
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

La planète entière est touchée par la pandémie de Covid-19. Avec l’arrivée du vaccin, les disparités demeurent. L’économiste Benjamin Coriat, auteur de "La Pandémie, l'Anthropocène et le bien commun", aux éditions Les Liens qui libèrent, s’interroge sur l'accès à la santé pour tous.

La pandémie de Covid-19 a sans aucun doute renforcé les inégalités sociales et économiques en France, mais aussi dans le monde. En particulier pour le secteur de la santé et l’accès au vaccin contre le virus. "Théoriquement, la santé est un bien public. Mais on s’aperçoit que dans les conditions réelles d’accès, il y a de très fortes inégalités. Quand vous habitez au milieu de la Lozère ou dans le 16e arrondissement de Paris, ou suivant votre mutuelle, votre accès n’est pas le même, déplore Benjamin Coriat, auteur de La Pandémie, l'Anthropocène et le bien commun, aux éditions Les Liens qui libèrent. On voit que dans des zones extrêmement défavorisées, comme la Seine-Saint-Denis, même les résidents n’ont accès que très partiellement aux dispositifs."

Transformer le vaccin en bien commun

Le problème se pose également à l’échelle mondiale. "Un certain nombre d’États ont dépensé énormément d’argent, les industries pharmaceutiques ont déposé des brevets sur leurs découvertes mais on ne peut pas produire en très grande série, on est dépendant des laboratoires et de leur capacité de production, et d’une certaine manière de leur bon vouloir, développe Benjamin Coriat. On est dans une situation de pénurie, même dans les pays riches. Transformer le vaccin en bien commun nécessite des dispositifs institutionnels pour que l’accès puisse être garanti."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.