Vaccin contre le Covid-19 : Emmanuel Macron dévoile un calendrier élargi

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 8 min.
Vaccin contre le Covid-19 : Emmanuel Macron dévoile un calendrier élargi
franceinfo
Article rédigé par
J. Longchampt, T. Souman, M. Tissier, C. Guyon, P-J. Perrin, H. Pozzo, A. Boulet, P. Loison, A. Peyrout - franceinfo
France Télévisions

Lors de son allocution du mercredi 31 mars, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé l’élargissement de la campagne de vaccination à de nouveaux publics. Les plus de 60 ans pourront se faire vacciner dès la mi-avril.

Le président de la République l’a confirmé lors de son allocution du mercredi 31 mars : la vaccination va s’élargir et bientôt concerner de nouveaux publics. À partir de la mi-avril, les plus de 60 ans pourront se faire vacciner, et la vaccination des plus de 50 ans s’ouvrira à la mi-mai. Les forces de l’ordre et le personnel enseignant pourraient aussi faire partie des publics prioritaires. Si la France va recevoir plus de doses, des retards sont cependant à prévoir pour les vaccins de Moderna, AstraZeneca et Janssen. "Les fabricants ont du mal à répondre à leurs engagements. Les détenteurs de brevets ne disposent pas de capacités de production suffisantes, ils rechignent à accorder des licences à d’autres", décrypte Nathalie Coutinet, économiste de la santé.

"On manque de vaccins"

Pour réagir à propos de la campagne de vaccination et aux autres annonces d’Emmanuel Macron, Jean-Paul Hamon, président d’honneur de la Fédération des Médecins de France, était l’invité du 23h de franceinfo. "Il n’y a pas de vaccins, on augmente le nombre de vaccinateurs ou les lieux de vaccination. On voit bien qu’on manque de vaccins. On accélérera seulement quand on les aura, avance-t-il. Il faudrait qu’on soit à 30 millions d’ici le début de l’été. Les Anglais recommencent à vivre parce qu’ils ont la moitié de leur population déjà vaccinée avec une dose."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.