Vaccin contre le Covid-19 : au moins 5 millions de personnes ciblées pour la dose de rappel

Il s'agit principalement de résidents d'Ehpad ou de patients immunodéprimés.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une soignante prépare une dose de vaccin Pfizer dans un centre de vaccination à Briançon (Hautes-Alpes), le 10 août 2021. (THIBAUT DURAND / HANS LUCAS / AFP)

Environ cinq millions de personnes âgées ou à "très haut risque" sont ciblées en priorité en France pour une "dose de rappel" de vaccin contre le Covid-19, annonce jeudi 12 août le ministère de la Santé. Cette estimation intervient au lendemain de l'annonce par le gouvernement du lancement d'une campagne de rappel vaccinal dès la mi-septembre.

Le chiffre avancé par le ministère inclut principalement les résidents d'Ehpad et d'unités de soins de longue durée, les personnes de plus de 80 ans vivant "à domicile", ainsi que les malades "à très haut risque de forme grave" de Covid-19 et les patients "immunodéprimés", selon les détails communiqués.

Une liste des populations visées encore incomplète

Bien qu'il n'existe à ce jour "pas d'avis scientifique stabilisé sur les catégories qui pourraient bénéficier de cette dose de rappel", celles-ci font l'objet d'un "consensus" entre la Haute Autorité de santé (HAS), le Conseil scientifique et le Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, souligne notamment le ministère de la Santé.

"Ce premier cercle pourra être complété" par d'autres publics, ajoute le ministère. La liste des populations concernées doit encore être formellement établie par la HAS, en vue d'une ouverture des rendez-vous le 1er septembre, pour des injections à partir du 15 septembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.