Vaccin contre le Covid-19 : 12% de soignants non vaccinés à quelques jours de l'obligation

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Vaccin contre le Covid-19 : 12% de soignants non vaccinés à quelques jours de l'obligation
FRANCE 2
Article rédigé par
K.Lempereur, France 3 Régions, F.Michel - France 2
France Télévisions

Tous les soignants devront avoir reçu une dose de vaccin anti-Covid le 15 septembre pour pouvoir continuer à travailler. À ce jour, 12% d'entre eux ne sont pas vaccinés, soit près de 300 000 personnes. Cela pourrait fortement perturber l'organisation des soins dans les hôpitaux.

À l'hôpital de Pertuis, près d'Aix en Provence, dans le Vaucluse, des soignants contestent l'obligation vaccinale contre le Covid-19. Ils se sont rassemblés mercredi 8 septembre pour refuser l'injection d'un vaccin ARN messager et interpeller leur directeur. "On veut qu'il aille voir l'ARS et qu'il demande que cette obligation vaccinale soit reportée jusqu'au mois de décembre, puisqu'il va y avoir d'autres vaccins qui vont sortir", explique Lydie Antonelli, du collectif "Non à la vaccination obligatoire". 

Une surcharge de travail pour les vaccinés ?

Selon le nombre de personnels non vaccinés au 15 septembre, date de la première dose obligatoire pour les soignants, la militante dit que l'hôpital pourrait devoir fermer des lits. Ce que dément la direction. Dans un hôpital du Doux, en revanche, la direction redoute de devoir réduire son activité opératoire. Sept agents ont démissionné et une vingtaine sont réfractaires au vaccin. Les personnels vaccinés redoutent une charge de travail. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.