Coronavirus : la stratégie de vaccination de la France se met en place

La France s'applique à mettre en place sa stratégie pour la prochaine campagne de vaccination contre le coronavirus. 

France 2

Les vaccins contre le Covid-19 arriveront d'abord en petites quantités. 15 % des doses achetées par l'Union européenne reviendront à la France. Ces vaccins devraient être destinés en priorité aux 650 000 résidents des Ehpad. Le vaccin le plus avancé se conserve à très basse température. Alors, cette fragilité limitera-t-elle son transport sur le territoire national, obligeant une centralisation de la vaccination dans les hôpitaux ? Selon Pascal Champvert, président de l'Association des directeurs au service des personnes âgées (Adpa), ce serait une erreur : "Ça n'a pas de sens de déplacer des personnes âgées fragilisées qui vivent en établissement ou à domicile. Ce qu'il faut, c'est que les capacités de l'établissement ou des services à domicile soient mobilisés pour qu'on puisse administrer le vaccin à ses personnes." 

Défiance vis-à-vis des vaccins 

Dans un second temps de la campagne, le public à vacciner sera élargi. Dans un contexte de défiance vis-à-vis des vaccins, Emmanuel Macron veut créer un collectif de citoyens chargé de suivre le déroulement de la campagne de vaccination. Ils seront tirés au sort, sur le modèle de la Convention sur le climat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration du vaccin contre le coronavirus développé par le laboratoire AstraZeneca, le 24 novembre 2020.
Photo d'illustration du vaccin contre le coronavirus développé par le laboratoire AstraZeneca, le 24 novembre 2020. (FRANKHOEMANN/SVEN SIMON / SVEN SIMON / AFP)