Royaume-Uni : les Britanniques seront les premiers vaccinés

Les Britanniques seront les premiers, avant les autres européens et les Américains, à se faire vacciner contre le coronavirus.

France 2

Le Royaume-Uni a donné son feu vert aux vaccins de Pfizer et BioNTech contre le covid-19. Ils seront distribués dans tout le pays d’ici la semaine prochaine. "Une fantastique nouvelle", comme le clame le Premier ministre Boris Johnson, dans le pays le plus endeuillé d’Europe par la pandémie. C’est donc une spectaculaire revanche pour le "mauvais élève". Le Royaume-Uni, souvent critiqué pour sa passivité face à l’épidémie, est aujourd’hui le premier à autoriser les vaccins anti-covid. Plus que jamais, l’espoir d’une sortie de crise apparaît aux yeux des Britanniques.

800 000 doses bientôt livrées

"On va avoir moins peur de ce virus et ça va nous encourager à sortir de chez nous", confie une passante. Cette annonce suit les conclusions de l'agence indépendante britannique de réglementation. Selon le gouvernement, le vaccin répond aux normes de sécurité, qualité et efficacité. Les doses n'ont pas encore été livrées, mais 800 000 arriveront dans quelques jours. Le journaliste François Beaudonnet était en duplex depuis Bruxelles (Belgique) pour commenter la situation. "Londres dépend toujours de l’agence européenne du médicament. Pour commercialiser le vaccin, elle a dû enclencher une procédure d’urgence. Or, cette procédure peut être enclenchée par n’importe quel pays européen", a rapporté le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un flacon du vaccin candidat Covid-19 de l\'Université d\'Oxford et Vaccitech en partenariat avec le géant pharmaceutique AstraZeneca, le 23 novembre 2020. Photo d\'illustration.
Un flacon du vaccin candidat Covid-19 de l'Université d'Oxford et Vaccitech en partenariat avec le géant pharmaceutique AstraZeneca, le 23 novembre 2020. Photo d'illustration. (JOHN CAIRNS / UNIVERSITY OF OXFORD / AFP)