Cet article date de plus de deux ans.

Pass sanitaire : pour qui va-t-il être désactivé dès samedi 15 janvier ?

Publié
Pass sanitaire : les conditions de sa désactivation -
Pass sanitaire : les conditions de sa désactivation Pass sanitaire : les conditions de sa désactivation - ()
Article rédigé par France 2 - N. Dahan, C.La Rocca, N. Thévenot
France Télévisions
France 2

À partir du samedi 15 janvier, ceux qui n'ont pas fait leur dose de rappel dans le délai imparti verront leur pass sanitaire désactivé, et se verront ainsi refuser l'​accès au restaurant ou au cinéma. En théorie, cela concerne quelque 560 000 personnes.  

Il est venu à la première heure. Un ingénieur de 36 ans a attendu la dernière limite pour venir se faire injecter sa troisième dose. "Je la fais vraiment pour mon pass sanitaire. Je ne viens pas de gaieté de cœur", avoue-t-il. Dans un centre de vaccination de Toulon (Var), 300 personnes sont attendues, samedi 15 janvier, la plupart pour une troisième dose. 

Une seule exception à la suppression du pass sanitaire

Sans troisième dose, le pass sanitaire est désactivé dès samedi, pour toute personne majeure n’ayant pas reçu sa dose de rappel, sept mois après sa dernière injection. "On ne peut pas vivre sans", conclut une jeune femme. Chaque jour, près de 700 personnes viennent se faire vacciner dans le centre de Toulon. Seule exception à la suppression du pass sanitaire : si vous avez contracté le virus, il faudra effectuer une dose de rappel au plus tard sept mois après l’infection. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.