Covid-19 : six personnes mises en examen pour trafic de faux certificats de vaccination

Parmi les personnes arrêtées figurent "une agente administrative travaillant dans un centre de vaccination situé en banlieue lyonnaise" ainsi que le titulaire d'un compte Snapchat baptisé "médecin incroyable". 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'application TousAntiCovid permet de présenter un test négatif ou un certificat de vaccination. (DANA TENTEA / HANS LUCAS / AFP)

Six personnes ont été mises en examen, dont deux incarcérées, dans une enquête sur un trafic de faux certificats de vaccination contre le Covid-19, a appris France Télévisions de source judiciaire samedi 17 juillet, confirmant une information du Monde.

Trois suspects ont été mis en examen pour "atteintes à un système de traitement automatisé de données en bande organisée, faux administratif et détention d'un faux, blanchiment aggravé et association de malfaiteurs". Une autre personne est poursuivie pour "blanchiment aggravé et association de malfaiteurs" et les deux dernières le sont pour "usage de faux administratif et détention d’un faux".

Conformément aux réquisitions du parquet, deux personnes ont été placées en détention provisoire. Les autres ont été placées sous contrôle judiciaire. D'après Le Monde, parmi les personnes inculpées, figurent "une agente administrative travaillant dans un centre de vaccination situé en banlieue lyonnaise" ainsi que le titulaire d'un compte Snapchat baptisé "médecin incroyable", qui proposait "moyennant le paiement d’une somme comprise entre 350 et 500 euros" la fourniture de faux certificats de vaccination.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.