Covid-19 : selon une étude, 85% des hospitalisés ne sont pas vaccinés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : selon une étude, 85% des hospitalisés ne sont pas vaccinés
France 2
Article rédigé par
F. Bouquillat, F. Dumont - France 2
France Télévisions

Une nouvelle étude mesure les effets du vaccin sur les hospitalisations et les formes graves du Covid-19. Décryptage. 

Plus de la moitié de la population française est vaccinée et pourtant, les hôpitaux reçoivent chaque jour de nouveaux malades du Covid-19. Quel est l'impact du vaccin sur l'épidémie ? Une nouvelle étude nationale réalisée entre le 31 mai et le 11 juillet dans les services Covid-19 et les réanimations prouvent que le vaccin protège bien contre le Covid-19. Sur un million de non vaccinés, 132 personnes sont hospitalisées et 35 admises en réanimation. Sur un million de personnes partiellement vaccinées, 37 sont hospitalisées et huit en réanimation. Sur un million de personnes complètement vaccinées, 16 sont hospitalisées et quatre en réanimation. Conclusion : le vaccin protège bien des formes graves.

Les jeunes plus atteints

Mais quelle est l'efficacité du vaccin contre le variant Delta ? Selon certaines études, la charge virale du variant Delta serait 1000 fois plus importante. Une personne pourrait être contagieuse avant même d'avoir des symptômes. Israël s'en inquiète et propose une troisième dose de vaccin aux plus de 60 ans, car deux doses de vaccin ne protégeraient a priori qu'à 40% des risques d'infection. Pour le Dr Benjamin Davido, "il faut limiter le nombre d'hospitalisations et le nombre de décès ; c'est l'objectif de la vaccination et, là-dessus, il est très efficace". Aujourd'hui, les malades atteints de formes graves sont jeunes car c'est cette partie de la population qui n'est pas suffisamment vaccinée. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.