Covid-19 : réalise-t-on trop de tests en France ?

Publié
Covid-19 : réalise-t-on trop de tests en France ?
France 2
Article rédigé par
M.Subra-Gomez, A.Tribouart, M.Bitton - France 2
France Télévisions

Plus de 10,5 millions de Français se sont faits tester la semaine dernière. Face à la déferlante du variant Omicron, le gouvernement a annoncé l'ouverture de centres de dépistage à côté des grands lieux de vaccination. Faut-il donner la priorité aux publics à risque ? 

À en croire les files d'attente devant les pharmacies et les centres de dépistage, tous les Français se font tester. La semaine du lundi 3 janvier, 1,5 million de tests ont été réalisés chaque jour. Le gouvernement veut aller plus loin en créant des points de dépistage collés aux centres de vaccination contre le Covid-19. Autre piste envisagée : permettre aux pharmaciens de recruter temporairement du personnel de santé, pour les soulager.

Prioriser le dépistage 

Mais tester autant de personnes, est-ce réellement efficace ? Avec Omicron, la donne a changé, selon Vincent Enouf, virologue à l'Institut Pasteur : "Tester à tout-va n'est plus forcément très intéressant d'un point de vue virologique." La direction générale de la Santé propose de prioriser le dépistage, en le réservant aux personnes à risques, aux cas symptomatiques, aux détenteurs d'une ordonnance et à ceux dont l'autotest est positif. En décembre, près de 30 millions de tests ont été réalisés. Coût total pour l'Assurance-maladie : un milliard d'euros. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.