Covid-19 : Nicolas Sarkozy, 66 ans, a été vacciné au mois de janvier

L’ancien chef de l’Etat, âgé de 66 ans, a reçu l'injection à l’hôpital militaire de Percy, à Clamart (Hauts-de-Seine). La vaccination avait été prescrite par un médecin de ville qui invoque une pathologie à haut risque dont souffrirait l'homme politique.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Sarkozy, le 22 janvier 2021. (FRANCK FIFE / AFP)

Nicolas Sarkozy s’est fait vacciner contre le Covid-19 au mois de janvier, a appris franceinfo de source militaire, jeudi 18 février, confirmant une information de L’Express.

L’ancien chef de l’Etat, âgé de 66 ans, a reçu l'injection par un médecin de l’hôpital militaire de Percy, à Clamart (Hauts-de-Seine), sur prescription d’un médecin de ville, a précisé cette source. La vaccination était réservée à ce moment-là aux personnes de plus de 75 ans et aux personnes présentant des pathologies à haut risque.

La nature de la pathologie n'a pas été précisée

C’est cette dernière raison qui a été invoquée par le médecin pour justifier la vaccination de Nicolas Sarkozy. La source militaire n’a pas précisé la nature de cette pathologie. "Il en va de Nicolas Sarkozy comme de n'importe quel Français, il a droit au secret médical. Pas de commentaire", a réagi le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors de son point hebdomadaire sur la situation sanitaire du pays.

On ignore également quel type et marque de vaccin l’ancien président a reçu. Mais selon le calendrier vaccinal mis en ligne sur le site du ministère de la Santé, les personnes présentant des pathologies à haut risque doivent recevoir le vaccin à ARN messager de Pfizer/BioNTech ou Moderna.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.