Covid-19 : les territoires ultramarins recevront en priorité le vaccin Novavax, sans ARN messager, annonce l'Elysée

"Novavax peut apporter des réponses dans des départements où la vaccination a pu progresser plus lentement qu'ailleurs", a assuré jeudi la présidence de la République.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une dose du vaccin Novavax est utilisée à Munich (Allemagne), le 20 décembre 2021. (FRANK HOERMANN/SVEN SIMON / SVEN SIMON / AFP)

Une réponse à la résistance à la vaccination qui touche certains départements. Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé que les territoires ultramarins recevront en priorité le vaccin Novavax, sans ARN messager, a rapporté l'Elysée jeudi 27 janvier. Emmanuel Macron a souhaité s'entretenir jeudi après-midi en visioconférence avec des élus des départements et collectivités d'outre-mer, actuellement en état d'urgence sanitaire, en présence du ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, et de la Santé, Olivier Véran. "Le président a voulu assurer aux élus que les territoires ultramarins seront priorisés pour les livraisons du Novavax qui est un vaccin sans ARN messager et qui peut apporter des réponses dans des départements où la vaccination a pu progresser plus lentement qu'ailleurs", a assuré l'Elysée.

Il "a pu préciser les choses sur le pass vaccinal", a ajouté l'Elysée. "Si La Réunion et Mayotte sont entrés dans le schéma du pass vaccinal dès le 24 janvier, à l'image de l'Hexagone, aux Antilles et en Guyane, une concertation a lieu. C'est notre approche pragmatique de différenciation d'adaptation qui est là mise en œuvre et les préfets dans les prochains jours, à l'issue des concertations qui sont menées, indiqueront le calendrier dans lequel le pass vaccinal va être appliqué dans ces départements et collectivités", selon l'Elysée.

Alors que du personnel sanitaire est d'ores et déjà présent en renfort en outre-mer, Emmanuel Macron a également "garanti aux élus que l'évolution de la situation pouvait conduire à de nouveaux renforts", selon la même source.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.