Covid-19 : les pharmaciens veulent s'impliquer dans la vaccination

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : les pharmaciens veulent s'impliquer dans la vaccination
France 3
Article rédigé par
P-L.Monnier, S.Lerch, J.Cordier - France 3
France Télévisions

Le gouvernement veut accélérer la cadence des vaccinations. Pour se faire, 600 centres de vaccinations seront ouverts dès la fin du mois de janvier. Les pharmaciens proposent de s'impliquer dans la vaccination, ils attendent le feu vert des autorités 

Valérie Charon est pharmacienne. Elle s'attendait à pouvoir vacciner dans son officine dès la semaine prochaine, mais les autorités préfèrent les centres de vaccination pour l'instant. "Je suis un peu déçue parce que j'ai un peu peur que les centres ne donnent pas plus d'adhésion aux personnes qui ont envie de se faire vacciner", explique cette pharmacienne. Les clients adhèrent : "C'est plus rassurant que d'avoir un centre où on est nombreux, je préférerais."

"La vaccination est un geste très simple"

Pour le pharmacien Thierry Dellemme, il n'y aura pas de problème de logistique : le réfrigérateur de la pharmacie peut accueillir des centaines de doses, conservables cinq jours. Pour les piqûres, ce pharmacien est habitué, il vaccine chaque année 300 personnes contre la grippe. "La vaccination est un geste très simple, on en fait plein des vaccins, que l'on vaccine contre la grippe ou le Covid pour nous ça ne changera strictement rien !", explique Thierry Dellemme. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.