Covid-19 : les enfants touchés par la cinquième vague

Publié
Covid-19 : les enfants touchés par la cinquième vague
Article rédigé par
M. Martin, M.-C. Lang, G. Rochais - France 3
France Télévisions

La question de la vaccination des enfants se pose de plus en plus. Quelles annonces seront faites lors du conseil sanitaire du lundi 6 décembre ? Les médecins généralistes et pédiatres sont unanimes : beaucoup plus d'enfants tombent malades.

Chez Yannick Freymann, médecin généraliste à Strasbourg (Bas-Rhin), les auscultations d'enfants se multiplient ces dernières semaines. Dans son cabinet, il reçoit trois à quatre cas de Covid-19 par jour, dont un certain nombre d'enfants et d'adolescents, alors qu'il n'en avait quasiment plus depuis deux mois. Cet hiver, par rapport à l'année dernière, les enfants sont davantage sociabilisés : les clubs de sports sont ouverts, les réunions privées ne sont pas limitées et les moins de douze ans ne sont pas vaccinés. "On a la désagréable l'impression de se retrouver en mars 2020 avec l'épidémie qui déferle. Mais qui touche plus les enfants cette fois-ci", explique Yannick Freymann. 

Taux d'incidence à la hausse

Dans le Bas-Rhin, le taux d'incidence des 6-10 ans est de 342 cas pour 100 000 enfants. Les pédiatres restent vigilants : "La vague n'est pas plus grave en termes de santé pour les enfants, en revanche, comme le nombre de cas augmente, on risque d'avoir plus de formes graves pédiatriques qu'auparavant", explique Laurent Croce, pédiatre. Face à l'envolée des cas, les professionnels de santé rappellent la nécessité de respecter les gestes barrières.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.