Covid-19 : le vaccin Johnson & Johnson sera administré comme prévu aux plus de 55 ans en France

Le groupe pharmaceutique a annoncé qu'il allait retarder le déploiement de son vaccin en Europe, après le signalement de plusieurs cas sévères de thromboses toujours en cours d'investigation. Mais la France en a déjà reçu 200 000 doses.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une fiole du vaccin contre le Covid-19 mise au point par le laboratoire Johnson & Johnson, photographiée le 14 avril 2021. (FRANK HOERMANN/SVEN SIMON / SVEN SIMON / AFP)

Pas de changement de la stratégie vaccinale française. Le vaccin contre le Covid-19 développé par le laboratoire Janssen, filiale de Johnson & Johnson, sera "administré dans les mêmes conditions" que prévu en France, pour les personnes âgées de plus de 55 ans, comme c'est déjà le cas pour le vaccin AstraZeneca en qui le gouvernement a dit mercredi 14 avril conserver sa "confiance".

"Nous avons reçu la première livraison de vaccins [Johnson & Johnson], c'est-à-dire 200 000 doses qui sont arrivées en début de semaine sur notre territoire et qui sont en train d'être acheminées auprès de la médecine de ville et des officines de pharmacie", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l'issue du Conseil des ministres.

Le régulateur américain a demandé mardi "pause" dans l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson, pour enquêter sur l'apparition de cas graves de caillots sanguins. Le laboratoire a aussitôt décidé de retarder le déploiement de son vaccin unidose en Europe, où il avait été le quatrième à obtenir une autorisation de l'Agence européenne du médicament le mois dernier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.