Covid-19 : le vaccin de Moderna est-il moins fiable que celui de Pfizer ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
Marina Carrère-D'Encausse - France 3
France Télévisions

De plus en plus de Français se méfient du vaccin Moderna et lui préfèrent celui de Pfizer. Mais ces doutes sont-ils légitimes ? Marina Carrère d’Encausse fait le point sur le plateau du 19/20.   

Alors que la dose de rappel pour la vaccination contre le Covid-19 est ouverte à tous, beaucoup de Français ont des réticences à se faire injecter du vaccin Moderna et lui préfèrent celui de Pfizer. Mais cette méfiance vis-à-vis de Moderna est-elle justifiée ? Même s’il est normal de se poser des questions, des éléments permettent de rassurer la population quant à ce vaccin, annonce Marina Carrère d’Encausse, sur le plateau du 19/20 de France 3. "Il y a deux éléments importants : l’efficacité et le risque. Pour l’efficacité, on sait que les vaccins de Pfizer et Moderna apportent autant d’anticorps l’un que l’autre, donc a priori la protection est la même."

Des inquiétudes autour de cas de myocardites

En ce qui concerne les risques de myocardites qui inquiètent une partie de la population, la journaliste souligne qu’il est encore trop tôt pour se prononcer. "Mais on s’attend à ce qu’il y ait moins de cas de myocardites avec ce rappel. Les deux vaccins sont quasiment identiques ; au départ, le Moderna était un peu plus dosé que le Pfizer, ce qui explique qu’il ait été plus efficace et qu’il y ait eu plus d’effets indésirables", explique Marina Carrère d’Encausse, qui ajoute que cette fois, les doses ont été revues, et que l’efficacité et le risque liés au vaccin Moderna sont identiques à ceux de Pfizer. Pour les plus de 30 ans, le vaccin Moderna n’est donc pas contre-indiqué pour une troisième dose.   

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.