Covid-19 : le premier candidat vaccin cubain est efficace à 92 %

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : le premier candidat vaccin cubain est efficace à 92%
France 2
Article rédigé par
A-C. Poignard, T. Donzel - France 2
France Télévisions

Certains pays pauvres tentent de se débrouiller seuls en matière de vaccination contre le Covid-19. Ainsi, Cuba a déjà produit deux vaccins. Le dernier est en phase finale d'essai clinique, et serait efficace à 92,28 %. 

Avec 20 % de la population vaccinée contre le Covid-19 en un mois, Cuba n'a pas attendu l'homologation de ses vaccins pour lancer sa campagne. Devant les caméras de télévision, l'île sous embargo américain vante les travaux de ses scientifiques. "Avec plus de 92 % d'efficacité pour notre premier vaccin, nous nous positionnons comme leader. Notre petit île, soumise à un blocus, pose des jalons pour le monde", a affirmé Miguel Diaz-Canel, le président cubain. 

Venir en aide aux autres pays pauvres 

Le vaccin cubain Abdala, ainsi qu'un autre encore en test devraient être officiellement homologués sous quelques jours. Cuba deviendrait alors le premier pays d'Amérique latine à produire des vaccins. Avec 170 000 cas pour 11 millions d'habitants, le pays est l'un des moins touchés par le Covid-19 dans la région.

Les autorités vaccineront la population en priorité, mais elles ont un autre objectif : exporter des doses à l'étranger, afin de rayonner sur la scène internationale. "Le deuxième objectif, c'est de venir en aide, dans une vision internationaliste, d'appuyer un certain nombre de pays dans le monde, comme les Cubains l'ont toujours fait pour d'autres épidémies et d'autres catastrophes naturelles", explique Stéphane Witkowski, de l'institut des hautes études de l'Amérique latine. À l'approche de l'été, Cuba veut aussi attirer les touristes, et même proposer un vaccin aux voyageurs. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.