Covid-19 : le laboratoire Johnson & Johnson dépose une demande d'approbation pour son vaccin dans l'Union européenne

Ce vaccin, s'il est validé par le comité chargé d'examiner les données (CHMP), viendra s'ajouter aux vaccins produits par BioNTech/Pfizer, Moderna et AstraZeneca, tous trois autorisés dans l'Union européenne. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Image d'illustration montrant le logo des laboratoires Johnson and Johnson, le 18 janvier 2021.  (ARTUR WIDAK / NURPHOTO / AFP)

L'agence européenne du médicament devrait se décider d'ici la fin du mois de mars. Le géant pharmaceutique américain Johnson & Johnson a déposé une demande d'autorisation pour son vaccin contre le Covid-19 dans l'Union européenne, a-t-elle annoncé mardi 16 février dans un communiqué (lien en anglais). "L'EMA a reçu une demande d'autorisation de mise sur le marché pour un vaccin contre le Covid-19 développé par Janssen-Cilag International N.V..", a indiqué l'agence européenne basée à Amsterdam, faisant référence à la filiale européenne de Johnson & Johnson.

Ce vaccin, s'il est validé par le comité chargé d'examiner les données (CHMP), viendrait s'ajouter aux vaccins produits par BioNTech/Pfizer, Moderna et AstraZeneca, tous trois autorisés dans l'Union européenne. 

"Un calendrier accéléré" 

Alors que les 27 Etats membres de l'UE se débattent avec des retards de livraisons et des difficultés d'approvisionnement pour les trois produits autorisés jusqu'à présent, l'Agence européenne des médicaments fait face à une pression accrue pour autoriser de nouveaux vaccins anti-Covid le plus rapidement possible. 

Ainsi, l'agence européenne du médicament a indiqué que l'examen du vaccin se déroulerait selon "un calendrier accéléré."  

Au sein de l'Union européenne, la Hongrie a décidé de faire cavalier seul en ce qui concerne l'approbation des vaccins. Mardi, elle a reçu les 550 000 premières doses du vaccin chinois Sinopharm, a annoncé le gouvernement hongrois, qui se démarque aussi par l'utilisation de Spoutnik V, le vaccin russe. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.