Covid-19 : la vaccination élargie aux personnes obèses de 18 à 49 ans à partir de samedi, annonce Emmanuel Macron

Le critère retenu est un indice de masse corporelle d'au moins 30. Les personnes obèses de 50 ans et plus peuvent déjà se faire vacciner.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des patients attendent leur tour dans un centre de vaccination au Palais des sports de Lyon, le 29 mars 2021. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Un nouveau public à risque de formes graves du Covid-19 va avoir droit à la vaccination. Les personnes en "surcharge pondérale sérieuse" âgées de moins de 50 ans pourront recevoir une injection à partir du 1er mai, annonce Emmanuel Macron jeudi 29 avril, dans un entretien à plusieurs quotidiens régionaux.

Les personnes concernées sont celles dont l'indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 30, précise le chef de l'Etat. Ce qui correspond au seuil de l'obésité selon l'Organisation mondiale de la santé.

"J'invite les 2,3 millions de Français concernés à se rendre dans les centres de vaccination dès ce week-end", déclare Emmanuel Macron. Ils ne pourront recevoir que les vaccins de Pfizer et Moderna, les seuls autorisés pour la vaccination des moins de 55 ans en France.

L'obésité est déjà une comorbidité permettant d'être vacciné pour les 50 ans et plus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.