Covid-19 : la vaccination des plus de 75 ans a commencé

Lundi 18 janvier, le vaccin contre le Covid-19 a commencé à être administré aux seniors de 75 ans et plus résidant à domicile. Les équipes de France Télévisions étaient dans les Hauts-de-Seine et en Alsace.

France 3

Un chauffeur de la mairie d’Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) est venu chercher Colette, 86 ans, au pied de son immeuble. Elle est pressée de se faire vacciner contre le Covid-19. "Le vaccin, c’est notre vie, c’est tout", résume-t-elle. "On n'a peut-être pas encore beaucoup d’années à vivre, mais j’estime qu’il faut absolument se faire vacciner". Direction l’un des 12 sites de vaccination du département. La première étape est un questionnaire de santé, où sont vérifiés ses antécédents médicaux. Le vaccin n’est ensuite plus qu’une formalité. 

L’inquiétude de l’approvisionnement

Les patients défilent les uns après les autres, et dans ce centre, 70 personnes seront vaccinées, lundi 18 janvier. Tout est en place mais seul l’approvisionnement en vaccins inquiète le maire (LR), Manuel Aeschlimann. "Là, on a les doses pour deux jours, mais on en attend 400 dans la semaine pour pouvoir faire face aux différentes demandes, on a eu plus de 12 000 appels", explique-t-il. 

À Mulhouse, en Alsace, 200 personnes vont être vaccinées chaque jour avec le vaccin de l’américain Moderna. "Il a été affecté par le gouvernement en priorité dans les zones les plus à risque, et c’est le cas dans le Haut-Rhin, où le taux d’incidence dépasse les 220 cas pour 100 000 habitants", explique la journaliste Nadine Ly en direct pour France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une infirmière reçoit une injection de vaccin contre le Covid-19, à Chartres (Eure-et-Loir), le 9 janvier 2021.
Une infirmière reçoit une injection de vaccin contre le Covid-19, à Chartres (Eure-et-Loir), le 9 janvier 2021. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)