Covid-19 : la crise sanitaire pèse lourd dans le budget des petites communes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : la crise sanitaire pèse lourd dans le budget des petites communes
FRANCE 3
Article rédigé par
C. Gillard, A. Exposito, O. Pergament - France 3
France Télévisions

La crise sanitaire et économise pèse lourd dans les finances de l'État. Elle impacte aussi le budget des communes, qui doivent gérer les centres de vaccination contre le Covid-19 ainsi que les protocoles sanitaires dans les espaces publics.

Tournus (Saône-et-Loire) est une commune de 5 600 habitants qui tourne au ralenti. Les ruelles et les musées sont vidés de leurs touristes. La piscine et le cinéma non plus n'accueillent pas de public. Pour le maire (sans étiquette), Bertrand Veau, cela pèse sur les recettes de la ville. Le manque à gagner s'élève à 100 000 euros pour la commune, qui n'a cessé de dépenser pour faire face à la crise du Covid-19.

50 000 euros pour un centre de vaccination

La ville a investi 50 000 euros pour son centre de vaccination. "On a des surcoûts liés à la préparation des salles de classe, du ménage dans les établissements sportifs... Tout cela représente entre 200 000 et 250 000 euros depuis le début de la crise", souligne l'élu. Cette addition s'élève à 350 000 euros au total, soit près de 5 % du budget annuel de Tournus. Dans cette commune déjà endettée, pas question que le Covid-19 ne creuse davantage le déficit. Alors, pour éviter d'embaucher du personnel, les agents municipaux ont été redéployés. Même le gérant du cinéma municipal s'y est collé. Le maire a par ailleurs demandé aux associations de renoncer à une partie de leurs subventions. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.