Covid-19 : la campagne de vaccination peut-elle s’accélérer en mars ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : la campagne de vaccination peut-elle s'accélérer en mars ?
France 2
Article rédigé par
A.Lonchampt, Y.Relat, P.Caron, A.Agbo, M.Marini - France 2
France Télévisions

Le gouvernement entend accélérer la campagne de vaccination au mois de mars. Si les stocks de vaccins vont augmenter, le rythme de la vaccination n’est pour l’instant pas au niveau.

Le gouvernement souhaite vacciner six millions de personnes contre le Covid-19 au mois de mars. Cela représente une nette augmentation de la cadence des vaccinations. Est-ce réalisable ? Au mois de mars, les livraisons de vaccins devraient augmenter : la France attend quatre millions de doses de vaccin Pfizer, 900 000 doses de Moderna, et 4,8 millions d’AstraZeneca. Les réserves augmentent, mais le rythme de vaccination ne suit pas pour le moment. Jusqu’à maintenant, 25% des doses reçues sont administrées, en moyenne.

Les médecins généralistes se tiennent prêts

Les personnes âgées entre 65 et 74 ans atteintes de comorbidités sont désormais susceptibles de recevoir le vaccin AstraZeneca, ce qui représente 2,9 millions de personnes en plus. Les rendez-vous chez les médecins généralistes vont se multiplier. "Avec 20 à 30 000 médecins généralistes prêts à vacciner, la puissance de feu de la vaccination est énormément augmentée", estime le docteur Vincent Renard. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.