Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 : l'Autriche confine les non-vaccinés

Publié Mis à jour
Covid-19 : l'Autriche confine les non-vaccinés
FRANCE 2
Article rédigé par
L. Desbonnets, B. Boussouar, S. Lequesne, S. Ripaud - France 2
France Télévisions

Face à la cinquième vague de Covid-19, l'Autriche a décidé de confiner les deux millions de personnes qui ne sont pas vaccinées. Dès lundi 15 novembre, elles ne pourront plus quitter leur domicile sans une bonne raison.

Il y aura des contrôles inopinés en Autriche, affirment les autorités, menées par la police dès lundi 15 novembre. Les deux millions de personnes non-vaccinées dans le pays devront avoir une raison valable pour sortir de chez elles : faire ses courses, aller au travail ou chez le médecin. En cas d'infraction, l'amende sera de 500 euros minimum, précise le journaliste Laurent Desbonnets, en direct de Vienne dimanche soir.

Confiner pour accélérer la vaccination

Le chancelier fédéral d'Autriche est le premier dirigeant au monde à prendre cette mesure radicale, applicable dès l'âge de 12 ans. Son objectif est d'accélérer la vaccination par des mesures de pression et d'incitation. Les personnes non vaccinées étaient déjà bannies des restaurants, hôtels et salons de coiffure. Mais la situation sanitaire se dégrade davantage : 13 000 nouveaux cas de Covid-19 samedi. Seulement 65% de la population est entièrement vaccinée. À Salzbourg ou Vienne ce week-end, la colère gronde. Des centaines d'opposants ont dénoncé une dictature. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.