Covid-19 : l'Agence européenne du médicament déconseille l'autorisation en urgence du vaccin Spoutnik V

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : l'Agence européenne du médicament déconseille l'autorisation en urgence du vaccin Spoutnik V
France 3
Article rédigé par
L.Lacroix, P.Achevé, I.Glovkova - France 3
France Télévisions

L'Agence européenne du médicament va se pencher sur le vaccin contre le Covid-19 Spoutnik V. Pour le moment, elle déconseille aux pays de l'Union européenne de l'autoriser en urgence, même si certains pays l'administrent.

Spoutnik V, le vaccin russe contre le Covid-19, est livré en Hongrie et en Slovaquie grâce à une procédure d'urgence, sans attendre l'homologation européenne. "Grâce à Spoutnik V, il sera possible d'augmenter le taux de vaccination de 40 % dans un futur proche", explique Marek Krajci, ministre slovaque de la Santé. Une petite revanche pour les Russes confrontés au scepticisme européen, mais un risque pour une scientifique de l'Agence européenne du médicament, qui parle de "roulette russe". Selon elle, il manque encore des données. 

Vaccination ouverte depuis deux mois à Moscou

En Russie, le vaccin connaît un succès mitigé. À Moscou, la vaccination est ouverte depuis deux mois pour tous, sans pénurie et sans délai d'attente. En revanche, dans neuf régions du pays, la vaccination n'avait pas encore commencé la semaine dernière, selon le président Vladimir Poutine. La confiance dans le vaccin recule : si quatre millions de Russes ont déjà reçu une dose du vaccin, selon des chiffres datant de la semaine dernière, un sondage indique que 62 % des Russes ne veulent pas se faire vacciner.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.