Covid-19 : Gabriel Attal appelle à la "confiance absolue" dans les vaccins, même en panachant ceux de Pfizer et de Moderna

Le porte-parole du gouvernement a reçu lui-même une dose de rappel samedi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, lors de la sortie du conseil des ministres au palais de l'Elysée, le 8 décembre 2021. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Il a reçu l'injection sous le regard des caméras dans un centre de vaccination du complexe commercial Vélizy 2, en région parisienne. Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a reçu sa dose de rappel et affiché, samedi 11 décembre, sa "confiance absolue dans tous les vaccins proposés" contre le Covid-19, même en panachant ceux de Pfizer et de Moderna.

Décidé à donner l'exemple afin de pousser la population à se vacciner contre la cinquième vague de l'épidémie, Gabriel Attal s'est félicité de voir la campagne "prendre de l'ampleur" avec un "record" de 780 000 injections vendredi. "Tous les jours, on rajoute des centaines de milliers de créneaux de vaccination sur les plateformes" de rendez-vous, a-t-il précisé.

Il a tenu à répondre à l'accueil mitigé de certains au vaccin Moderna – autorisé à partir de 30 ans à cause d'un risque légèrement accru de myocardite (une inflammation cardiaque) – et aux réticences vis-à-vis d'un panachage entre les vaccins utilisés pour les différentes doses. Gabriel Attal a souligné qu'il avait été vacciné avec celui de Pfizer avant de recevoir samedi un rappel avec celui de Moderna, et qu'il était âgé de 32 ans, quasiment le seuil d'âge pour ce dernier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.