Covid-19 : faut-il craindre une nouvelle vague meurtrière ?

Publié
Covid-19 : faut-il craindre une nouvelle vague meurtrière ?
France 2
Article rédigé par
D. Mascret - France 2
France Télévisions

Alors que le nombre de cas quotidiens et le taux d'incidence augmentent dans de nombreux départements français, faut-il craindre une nouvelle vague meurtrière du Covid-19 ? Le journaliste et médecin Damien Mascret apporte son éclairage sur la question sur le plateau du 20 Heures de France 2, lundi 1er novembre.

Allons-nous connaître une nouvelle vague de décès liés au Covid-19 ? "Probablement pas, explique Damien Mascret, médecin et journaliste à France Télévisions. Parce que l'immunité cellulaire, celle qui dure très longtemps, semble robuste." Sur le plateau du 20 Heures, lundi 1er novembre, le spécialiste prend l'exemple de la situation en Israël, qui a commencé sa campagne de vaccination très tôt. "On s'aperçoit pour les personnes vaccinées en mars, que le risque hebdo d'hospitalisation lié au Covid-19 varie entre 0,3 et 6 pour 100 000 habitants selon l'âge du patient. On passe à entre 1 et 10,7 pour 100 000 habitants pour les personnes qui ont eu les deux doses il y a six mois."

Lits fermés et personnes non-vaccinées

Pourtant, l'inquiétude des autorités n'est "pas exagérée" pour deux raisons, selon Damien Mascret. D'une part, "20% des lits [ont été] fermés à l'entrée de l'hiver" et d'autre part, "deux millions de personnes de plus de 50 ans ne sont pas vaccinées, dont 611 000 chez les 75 ans et plus", précise le journaliste. Des personnes à risque, qui sont une potentielle source d'hospitalisations importante. 

Parmi Nos sources 

New England Journal of Medicine

Covidtracker

CDC

Liste non exhaustive

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.