Covid-19 : face à la flambée des contaminations, la question de la vaccination des enfants est sur la table

Publié
Covid-19 : face à la flambée des contaminations, la question de la vaccination des enfants est sur la table
Article rédigé par
C Sinz, C. Pain, Y. Relat, M. Martin, E. Laperdrix, P-J. Perrin, M-C. Lang, P. Cornily, N. Murviedro - France 2
France Télévisions

Avec la recrudescence des cas de Covid-19, la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans revient régulièrement dans le débat, alors que ces derniers sont de très puissants vecteurs de transmission du virus.

Les taux de contamination au Covid-19 sont de nouveau en hausse en France. Les enfants sont d’importants vecteurs de transmission du virus. Souvent asymptomatiques, ils le propagent facilement. "Il y a de plus en plus d’enfants malades et qui contaminent les familles", explique Jean-Marc Alloun, d’un centre de dépistage de Marseille (Bouches-du-Rhône). Le virus circule activement à l’école primaire.

Prioriser la dose de rappel avant les enfants ?

Dans 28 départements, le taux d’incidence des 6-10 ans est supérieur à 1 000 cas pour 100 000 habitants. "Comme il y a plus d’enfants touchés, on risque obligatoirement d’avoir plus de formes pédiatriques graves que lors des précédentes vagues", alerte le Dr Laurent Croce, pédiatre. La Haute autorité de santé recommande de vacciner les enfants à risque de faire des formes graves. Une extension à tous les enfants divise les parents, et pour les médecins, il faut d’abord vacciner les adultes, avec notamment la campagne de rappel qui bat son plein.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.