Covid-19 : espacer les doses pour accélérer la campagne de vaccination

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : espacer les doses pour accélérer la campagne de vaccination
FRANCE 2
Article rédigé par
D. Mascret - France 2
France Télévisions

Alors que le gouvernement promet une accélération de la campagne de vaccination, l’espoir de toucher encore plus de personnes réside notamment dans un espacement des deux doses. Explications avec le médecin et journaliste Damien Mascret.

Espacer les deux doses du vaccin n’engendrerait pas de diminution de la protection, au contraire. "C’est ce que montrent les données publiées par les Britanniques, qui ont quand même vacciné plus de sept millions de personnes au moment de cette étude, explique Damien Mascret sur le plateau du 20 heures de France 2. On s’aperçoit qu’on peut élargir jusqu’à 42 jours l’attente de la deuxième dose du vaccin Pfizer."

"La meilleure stratégie"

"Plus on attend pour faire la deuxième dose, et plus c’est efficace, poursuit le médecin et journaliste. Si on l’administre autour du 21ème jour, ce que l’on fait en France actuellement, on a une efficacité de 54 %. Si on attend la sixième semaine, on a une efficacité qui ne diminue pas mais qui est meilleure puisqu’on attend 64 %." "Les experts de la Haute Autorité de santé avaient bien raison, c’était bien la meilleure stratégie", conclut-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.