Covid-19 : en Guyane, la nouvelle stratégie vaccinale attire des Brésiliens

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : en Guyane, la nouvelle stratégie vaccinale attire des Brésiliens
France 3
Article rédigé par
H.Huet, Guyane la 1ere, P.Bouchetou - France 3
France Télévisions

La commune de Saint-Georges-de-l'Oyapock (Guyane) vaccine les Français, mais pas seulement. Depuis le week-end dernier, des dizaines de Brésiliens auraient traversé illégalement la frontière pour recevoir une injection. 

Entre la Guyane et le Brésil, la frontière est fermée et il est interdit de se rendre dans le département français sans une autorisation. Pourtant, certains tentent tout de même leur chance par bateau. "On a été surpris il n'y a pas longtemps par un afflux massif de Brésiliens, et on a sorti tout ce qu'on a pu sortir sur l'eau, nous sommes en capacité maximale, explique le Major Christophe Revoux, de la police aux frontières. (…) Les jours de vaccination, on sera présents le temps qu'il faudra." 

Seuls quelques patients brésiliens autorisés

L'afflux soudain de Brésiliens vient du changement de la stratégie vaccinale en Guyane. Toutes les personnes majeures peuvent désormais bénéficier d'une injection. "Je travaille dans le transport de personnes, je suis chauffeur, et je suis en contact tous les jours avec beaucoup de monde", justifie une Brésilienne, qui a réussi à se faire vacciner. Seuls quelques patients Brésiliens sont en théorie autorisés à avoir une injection. Face à la flambée de l'épidémie dans les territoires amazoniens, certains essayent toutefois de venir clandestinement afin de se faire vacciner en Guyane.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.