Covid-19 : des médecins alertent sur l'augmentation des contaminations des primo-vaccinés

Publié Mis à jour
Covid-19 : des médecins alertent sur l'augmentation des contaminations des primo-vaccinés
France 3
Article rédigé par
S.Guillaumin, C.Vignal, C.Brunet, F.Fernandes, C.Chen - France 3
France Télévisions

Une première injection d'un vaccin contre le Covid-19 ne protège pas immédiatement. Il faut attendre au moins une quinzaine de jours pour que des anticorps apparaissent. Pourtant, beaucoup relâchent la garde une fois la première dose administrée. 

Dans le centre de vaccination de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), en région parisienne, beaucoup de vaccinés contre le Covid-19 se disent soulagés. Ils expliquent en revanche ne pas avoir assez confiance pour tomber le masque tout de suite. Une attitude raisonnable, mais loin d'être systématique : des médecins s'alarment de voir des patients fraîchement vaccinés arriver dans leur cabinet avec le Covid-19. Le docteur Luc Duquesnel en a constaté au moins six depuis deux mois dans sa patientèle. 

Des contaminations trois ou quatre jours après la première injection

Ces patients se sont peut-être relâchés trop tôt, alors que l'immunité n'est pas immédiate. Une étude révèle que chez les plus de 75 ans, deux semaines après la première injection, les hospitalisations en cas de Covid-19 ne baissent que de 33 %, contre 86% après la seconde dose. "Ce qu'on voit, c'est que les gens s'infectent souvent le troisième ou le quatrième jour après la vaccination", explique le docteur Christine Rouzioux, professeure de virologie. Le meilleur niveau de protection est obtenu 15 jours après la seconde injection. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.