Covid-19 : ces Français qui n’hésitent pas à faire des kilomètres pour être vaccinés

Publié Mis à jour
Covid-19 : ces Français qui n’hésitent pas à faire des kilomètres pour une injection de vaccin
France 2
Article rédigé par
M. Justet, V. Labenne - France 2
France Télévisions

Avec l’élargissement de la campagne de vaccination aux plus de 18 ans, difficile de trouver un créneau libre. Dans le Sud-Ouest, les candidats au vaccin n’hésitent pas à se déplacer dans les départements voisins.

Aménagé depuis la mi-mai, le vaccinodrome à Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne) ne désemplit pas. Au total, 500 injections par jour peuvent être effectués. Il y a peu de monde, pas de temps d’attente et de nombreux créneaux disponibles. Alors, certains viennent de loin pour se faire vacciner. Un Toulousain a fait plus d’une heure de route"Il n’y avait aucun centre et pas de places, du coup on est allé sur Doctolib, sur Vitemadose, on a trouvé ici et on s’est inscrit", confie le jeune homme.

200 personnes vaccinées grâce aux doses restantes 

Une tendance que constate le personnel du centre de vaccination : ce mois-ci, 200 personnes ont pu bénéficier de doses restantes. "La proximité avec la métropole toulousaine et le fait que Castelsarrasin et Montauban soient très bien positionnés sur les axes de transport fait que l’on observe la venue de personnes qui viennent d’ailleurs", indique Sarah Ghobadi, sous-préfète du Tarn-et-Garonne. Afin de ne pas perturber la chaîne logistique du vaccin et permettre une bonne répartition des doses, l’Agence régionale de santé recommande de choisir le même centre de vaccination pour recevoir sa deuxième injection.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.