Covid-19 : certains centres de vaccination font face à une pénurie de doses

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : certains centres de vaccination font face à une pénurie de doses
france 2
Article rédigé par
A. Coutelle, S. Bourgeot, F. Petit, D. Perron, C. Chevallier, P. Pidoux, L. Gazar, V. Portela-Rosa - France 2
France Télévisions

Plus de 20 000 personnes ont été testées positives au Covid-19 en 24 heures, mercredi 21 juillet, contre 18 000 la veille. Dans ce contexte, certains centres de vaccination sont confrontés à une pénurie de doses. 

Dans un centre de vaccination contre le Covid-19 à Besançon (Doubs), la prise de rendez-vous était obligatoire pour se faire vacciner. Dans l'établissement, l'affluence a augmenté depuis les annonces d'Emmanuel Macron. Toutefois, un problème se pose : le centre fait face au manque de doses. L'Agence régionale de santé a même demandé dans un courrier au centre de vaccination de ne plus ouvrir de rendez-vous dès lundi 26 juillet pour des premières injections. Mais 48 heures après, elle dément et assure que les centres seront approvisionnés normalement.

Une pénurie qui tombe mal

La situation est similaire dans un centre de Pont-Saint-Esprit (Gard). Ouvert depuis mars, il tourne actuellement à plein régime. Chaque après-midi, 210 doses sont préparées et injectées. "C'est justement la fréquentation qui est au maximum de ce qu'on peut, de nos capacités en termes de personnel et de doses", assure Tanguy Domenges, responsable du centre de vaccination. Ce manque de doses tombe mal, alors que le gouvernement vise le seuil des 50 millions de premières injections fin août. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.