Covid-19 : "C'est la monarchie présidentielle, on attend les annonces de l'oracle", dénonce Alexis Corbière (LFI)

Publié
Durée de la vidéo : 9 min.
corbière 4v
France 2
Article rédigé par
C. Roux - France 2
France Télévisions

Alexis Corbière, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, est l'invité des "4 vérités" de France 2 mardi 16 mars.

La France a suspendu temporairement le vaccin anticoronavirus AstraZeneca lundi 15 mars. Alexis Corbière se dit "favorable au principe de précaution" mardi 16 mars dans les "4 Vérités". Le député LFI estime qu'il "faut élargir le portefeuille des vaccins", évoquant ceux conçus par "la Russie, la Chine et Cuba".

"Il n'y a pas assez de doses de vaccins", regrette l'élu de Seine-Saint-Denis, qui est "favorable à la vaccination" et qui fait confiance aux instances de contrôle. Si celles-ci valident scientifiquement le vaccin AstraZeneca, il assure qu'il pourrait se faire vacciner avec.

"Je suis député et je n'ai aucune information sur un éventuel confinement. Le Conseil de défense est une boîte noire. il regrette le manque de publicité des débats sur la stratégie", déplore-t-il.

"Le duel Macron/Le Pen n'est pas une fatalité"

"C'est la monarchie présidentielle, on attend les annonces de l'oracle, on n'est pas des enfants", dénonce le député LFI. "On pourrait avoir une décision, fruit d'une délibération collective", propose-t-il.

Pour la présidentielle de 2022, le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon soutient une candidature commune LFI/PCF : "Il faudra éviter les divisions artificielles. Si on est d'accord sur le fond, ce serait absurde d'avoir des candidats différents. On peut l'emporter, le duel Macron/Le Pen n'est pas une fatalité."

Et de faire remarquer : "On a montré qu'on pouvait se rassembler" derrière l'écologiste Karima Delli pour les élections régionales de juin dans les Hauts-de-France et "on va sans doute soutenir le candidat communiste Sébastien Jumel" en Normandie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.