Covid-19 : afflux massif dans les pharmacies avant la fin de la gratuité des tests

Publié
Covid-19 : afflux massif dans les pharmacies avant la fin de la gratuité des tests
France 2
Article rédigé par
K. Lempereur, M. Petitjean, France 3 Corse, V. Castel - France 2
France Télévisions

Dès le vendredi 15 octobre, les tests PCR et antigéniques ne seront plus gratuits. Avec la fin de ces tests dits de confort, les autorités espèrent convaincre les derniers réfractaires de se faire vacciner contre le Covid-19.

Dans les pharmacies, les demandes de test s’accumulent. À partir du vendredi 15 octobre, ces derniers ne seront plus gratuits. "En général, on a une dizaine de demandes dans la journée via les plateformes de rendez-vous. On en est à plus d’une vingtaine", détaille Yorrik Berger, pharmacien à Paris. Un test PCR coûtera 44 euros, et pour un test antigénique, 25 euros en pharmacie, 30 euros le dimanche, et 22 euros en laboratoire.

Faire baisser la note et convaincre

La facture de la sécurité sociale explose : 6 milliards d’euros. La fin des tests de confort doit permettre de baisser la note, mais aussi de convaincre les 23% de Français non-vaccinés de le faire. "C’est sûr que si je dois faire dix tests dans le mois, c’est complexe, donc je vais peut-être aborder la question", répond un homme. D’autres refusent toujours, malgré le pass sanitaire. Les tests resteront gratuits pour les mineurs, les personnes vaccinées, en cas de dépistage demandé par la sécurité sociale ou sur prescription médicale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.