Coronavirus : le gouvernement souhaite accélérer la campagne de vaccination

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : le gouvernement souhaite accélérer la campagne de vaccination
France 2
Article rédigé par
C. Rougerie, S. Giaume, D. Brignand, F. Cerulli, E. Noël - France 2
France Télévisions

Olivier Véran a annoncé mardi 5 janvier que les plus de 75 ans, hors Ehpad, commenceraient à être vaccinés contre le Covid-19 d'ici la fin janvier. Le gouvernement tente de rattraper le retard accumulé.

Le gouvernement veut accélérer la campagne de vaccination contre le Covid-19. "Nous allons désormais amplifier, accélérer, et simplifier notre stratégie vaccinale", a déclaré le ministre de la Santé, Olivier Véran, mardi 5 janvier sur RTL. Pour contrer les critiques, le ministre a élargi la vaccination à tous les Français de plus de 75 ans avant fin janvier, soit avec un mois d'avance. Mais la vaccination va également s'étendre aux pompiers et aux aides à domicile de plus de 50 ans.

Ouverture de centres de vaccination 


Selon le professeur Axel Kahn, président de la Ligue nationale contre le cancer, cette avancée est encore insuffisante : "Tous les soignants, indépendamment de leur âge, doivent être inclus dans la priorité parce que je crois qu'on va en avoir instamment besoin [...], il pourrait se faire que la crise britannique soit importée, presque aussi sauvage, en France." Autre levier d'accélération : en plus des hôpitaux, des centres de vaccination en ville vont ouvrir ; une centaine cette semaine, et 500 à 600 d'ici fin janvier. Ainsi, le gouvernement espère atteindre le nombre de personnes déjà vaccinées de nos voisins européens.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.