Clément Beaune : le pass sanitaire européen "prêt et opérationnel en juin"

Publié Mis à jour
beaune
France 2
Article rédigé par
C. Roux - France 2
France Télévisions

Clément Beaune, secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes, est l’invité des "4 Vérités" de France 2 mercredi 12 mai.

Le pass sanitaire a été rejeté à l’Assemblée nationale mardi 11 mai avant d’être adopté dans la nuit. Le MoDem demandait davantage de dialogue et pas un passage en force. "Ce n’est pas anormal que sur un sujet aussi sensible et important il y ait des débats", estime Clément Beaune dans les "4 Vérités" mercredi matin.

Le pass sanitaire européen "sera prêt au mois de juin et opérationnel entre la mi-juin et la fin juin. Ce n’est pas un outil de restrictions, c’est un outil d’ouverture et de coordination européenne. Ceux qui sont vaccinés pourront circuler", assure le secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes.

"Au mois de juin, on aura une circulation facilitée en Europe et on ouvrira à d’autres pays du monde." Il faudra que ces pays aient "une situation sanitaire solide, des preuves fiables de vaccination"et accueillent aussi nos touristes, explique-t-il.

"Escalade dramatique" au Proche-Orient

Joe Biden demande la levée des brevets sur les vaccins contre le Covid-19. "La levée des brevets est un moyen pour un accès à tous des vaccins, ce que nous voulons. Je demande aux Américains, s’ils sont prêts à faire du vaccin un bien public mondial, de lever l’interdiction de l’exporter. C’est nous qui livrons les Africains", souligne Clément Beaune. 

"Ce sont les Américains qui ont encore les principaux leviers diplomatiques au Proche-Orient. Il faut qu’Américains et Européens s’impliquent pour trouver de solutions entre Israël et les Palestiniens. On a une escalade dramatique. Il faut reconnaitre que la diplomatie européenne est encore faible. On a besoin des Américains au Proche-Orient, on a souffert de leur désengagement sous Trump", conclut le secrétaire d’Etat. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.