AstraZeneca : la famille d’un homme décédé quelques jours après sa vaccination porte plainte à Annecy

L'état de santé de cet homme de 63 ans s'est subitement aggravé une semaine après la première injection. Il est mort le 18 mars. Les médecins ont détecté plusieurs thromboses "au niveau du foie, des reins et du cerveau", explique son frère.

Article rédigé par
Avec France Bleu Pays de Savoie - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La famille d'un homme décédé onze jours après avoir été vacciné contre le Covid-19, le 18 mars 2021, avec une dose d'AstraZeneca, a déposé plainte pour "homicide involontaire" à Annecy. (JOEL SAGET / AFP)

La famille d'un homme décédé le 18 mars, onze jours après avoir été vacciné contre le Covid-19 avec une dose d'AstraZeneca, a déposé plainte pour "homicide involontaire", relate France Bleu Pays de Savoie, mardi 6 avril.

Plusieurs thromboses détectées

Joël Crochet, âgé de 63 ans, a reçu une première dose d'AstraZeneca le 7 mars dernier. "Trente minutes après l’injection, il a ressenti des douleurs articulaires assez violentes et ensuite des problèmes respiratoires", raconte son frère à France Bleu Pays de Savoie.

Le sexagénaire s'était rendu chez son médecin le lendemain de l'injection. Mais c'est une semaine plus tard que son état de santé s'est subitement aggravé. Hospitalisé le 17 mars, l'homme est mort 24 heures plus tard. "Les médecins ont détecté plusieurs thromboses au niveau du foie, des reins et du cerveau", précise le frère de la victime. Celui-ci qui explique que le but du dépôt de plainte est "de faire la lumière sur les choses".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.