Un plus gros bonus pour acheter un véhicule électrique, une meilleure prime à la conversion... Les pistes du plan de soutien à l'automobile

Un plan très attendu par le secteur va être présenté ce mardi par le président de la République. Objectif : donner un bol d'air à la filière automobile, sinistrée par la crise du Covid-19, et favoriser la transition écologique.

Un parking de voitures à New York, le 2 mai 2020.
Un parking de voitures à New York, le 2 mai 2020. (BRUCE BENNETT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Emmanuel Macron va faire "d'importantes annonces" ce mardi 26 mai dans le cadre d'un plan de soutien de la filière automobile, fortement touchée par la crise du Covid-19, selon une source proche de l'exécutif à l'Agence France Presse. "Ce plan a différentes composantes : souveraineté industrielle, transition vers les véhicules propres, et vise aussi à préserver la compétitivité du secteur."

>> Coronavirus : suivez notre direct  

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a précisé que ce plan serait orienté vers les "technologies vertes" et en échange d'une relocalisation des productions en France. Les voitures thermiques (dotées de moteur essence ou diesel) sont également incluses, car elles représentent 96% des stocks actuels chez les concessionnaires, soulignent Les Echos. Franceinfo fait le point sur les principales pistes.

Augmentation du bonus pour l'achat d'un véhicule électrique neuf

Selon des informations des Echos, la prime pour l'achat d'une voiture 100% électrique neuve devrait passer de 6 000 à 7 000 ou 8 000 euros pour les particuliers. Concernant les entreprises, l'ancien bonus serait à nouveau appliqué pour l'achat de véhicules électriques : il repasserait de 5 000 à 6 000 euros contre 3 000 euros actuellement, relève Le Parisien

Nouveau bonus pour les véhicules hybrides neufs

Les véhicules hybrides rechargeables neufs, qui combinent deux moteurs (thermique et électrique), pourraient également bénéficier d'une prime à l'achat, même si elle serait moins élevée que celle destinée aux voitures 100% électriques. Cette prime pourrait être de 2 000 euros. 

Nouvelle TVA pour les véhicules électriques et hybrides

Selon Le Parisien, une nouvelle TVA, différente des véhicules diesel ou essence, pourrait être mise en place pour les véhicules hybrides rechargeables et les véhicules 100% électriques. Les voitures hybrides non rechargeables seraient exclues de ces dispositifs. A ce jour, la TVA pour toutes les voitures neuves est de 20%, rappelle le site service-public.fr.

Elargissement de l'usage de la prime à la conversion

Aujourd'hui, la prime à la conversion (ou à la casse) ne s'applique que pour le remplacement d'un véhicule ancien. Le gouvernement envisage d'élargir son attribution pour certains travaux de réparation ou d'entretien, qui pourraient permettre d'améliorer les performances écologiques du véhicule. 

En ce qui concerne le remplacement d'un véhicule ancien par un véhicule neuf, la prime devrait passer à 2 000 euros pour les ménages modestes (contre 1 500 actuellement), et 4 000 euros (contre 3 000 actuellement) pour les ménages très modestes. Les critères d'éligibilité seraient également assouplis puisque les véhicules Crit'Air 3 seraient inclus pour les ménages très modestes (qui pourraient donc remplacer ces véhicules par des véhicules neufs), et les Crit'Air 4 pour les autres, note Le Parisien.

TVA en baisse pour l'achat de pièces détachées

La TVA  des pièces détachées d'occasion pourrait passer de 20% actuellement à un taux inférieur, au moins temporairement, selon Le Parisien. Le service associé pour l'installation ou le remplacement de la pièce est également concerné par ce changement.

Aide à l'installation des bornes de recharge

Afin de développer l'installation de bornes de recharge pour voitures électriques, des aides vont être mises en place, avec notamment la création d'un fonds à la Banque des territoires (branche de la Caisse des dépôts). Le secrétaire d'Etat en charge des Transports Jean-Baptiste Djebarri, vise 100 000 bornes de recharge de véhicules électriques sur les autoroutes en 2021.