Un maire de l'Eure contrôlé à 158 km/h au lieu de 70 en plein confinement

L'élu assure que c'était "une urgence" et que les policiers ont reconnu "une bourde". Cela dit, son permis lui a déjà été retiré en 2011. Il roulait à 203km/h sur l'A13.

Le maire de Val-de-Reuil, Marc-Antoine Jamet, le 13 décembre 2013 devant la mairie.
Le maire de Val-de-Reuil, Marc-Antoine Jamet, le 13 décembre 2013 devant la mairie. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Le maire de Val-de-Reuil dans l'Eure, Marc-Antoine Jamet, a été contrôlé dimanche à 158 km/h sur une route limitée à 70 en région parisienne, apprend France Bleu Normandie mardi 7 avril. L'élu affirme qu'il devait finaliser une commande de 100 000 blouses pour les hôpitaux de Paris, "c'était une urgence".

>> Suivez notre direct avec les dernières informations sur la pandémie

Marc-Antoine Jamet, également secrétaire général de LVMH, a été arrêté par la police près de la Porte d'Orléans, à Paris. Cette route "en réalité, c'est limité à 130 mais il y avait des travaux, inexistants en ce moment en prime", a ajouté le maire normand. D'après lui, les policiers ont fait "une bourde" et ont même fini par l'escorter au siège de LVMH avec quatre agents. "Ils étaient très sympathiques, mais cela a duré trente minutes, ils se sont même excusés en disant que je devais avoir un gyrophare, ou quelque chose comme ça".

Malgré tout, sa commande de 100 000 blouses en provenance de Chine pour l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) est tombé à l'eau. Le maire est arrivé trop tard à son bureau pour valider la commande par mail. L'élu explique que son permis n'a pas été retenu mais qu'il "assumerait" un éventuel retrait et son amende. Même si ce n'est pas une première pour lui. En 2011, il avait été contrôlé à 203km/h sur l'A13. Son permis lui avait été retiré.