Un demi-million de seniors sont "en situation de mort sociale", selon une étude

La crise du Covid-19, avec les restrictions sanitaires, "a précipité les personnes âgées qui avaient un tissu relationnel fragile dans un isolement intense", d'après l'association Les Petits Frères des pauvres.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une soignante s'occupe d'une personne âgée à Valence (Drôme), le 7 janvier 2021. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)

Un demi-million de personnes âgées ne rencontrent jamais ou quasiment jamais d'autres personnes. Un chiffre qui a augmenté de 77% en quatre ans, alerte l'association Les Petits Frères des pauvres dans une étude publiée jeudi 30 septembre. La crise du Covid-19, avec les restrictions sanitaires, "a précipité celles qui avaient un tissu relationnel fragile dans un isolement intense", observe-t-elle dans la deuxième édition de son baromètre sur la solitude et l'isolement.

Dans cette étude, l'association prend en compte quatre cercles de sociabilité pour mesurer l'isolement des personnes âgées : famille, amis, voisinage et associations. Quelque 530 000 personnes âgés ne sont plus dans aucun de ces cercles. Regrettant l'abandon de la loi Grand Age promise par le gouvernement, Les Petits Frères des pauvres appellent à "faire de la lutte contre l'isolement un axe majeur dans la construction de politiques publiques de prévention de la perte d'autonomie".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.